Qui êtes-vous ?

Ma photo
artist-architect en cours de constitution d'un laboratoire d'architecture ...

vendredi 16 janvier 2009

Ark_E ... article à la Tribune...

Et tout le monde y croit encore ? à ces théories économiques, épiphénomènes issus de la tête bien faite de quelques jouisseurs ? Quant on pourra enfin constater que les modèles économiques sont des jeux de tirettes, quasiment aussi peu prévisibles que des boules de loto... Dire qu'ils sont nés il y a moins de 2 siècles, dans des sociétés hierarchisées faites d'ignorants et de paternalistes... Tout est dans le choc actuel de ces pseudos-écolo-bab' sans foi ni loi; bourrés au "j'me fous de vous, ce que je veux c'est vivre ma vie, une belle vie pour moi... d'abord !" - bon ok sans remettre une couche, on peut toujours crier sur les ainés qui ont oubliés de rester jeune mais ont une peur certaine de vieillir seuls. (ah ces quinqua qui se sont reconvertis !) ... La remise en place des valeurs est en marche... et ce qui est formidable c'est que cet élan d'explosif financier (Kapitaliste..) va peut-être réveiller quelques passions et enfin de vrais conversions vers des idéaux masqués et hélas retranchés pour ne pas être comme les autres. Notre culture est riche, mais achetable encore aux mains de pseudo-courageux" investisseurs: oui, ce sont les entrepreneurs qui font le monde ! oui, ce sont ces personnes qui souhaitent aller au bout de ce qu'ils aiment et voudraient pouvoir le partager qui vont remettre en place les structures - - ohh comme ce serait bon que le système soit anéanti par sa vraie flatterie. L'argent a fait le "bonheur" ( moi 5secondes du regard de ma fille me suffit), a fait le stress, le maintien de l'ordre, la convoitise, la jalousie, ...etc mais l'argent peut reprendre sa place, s'il devient ce qu'il est: un moyen ingénieux d'échanger entre nous ! S'il y a des banquiers ici, qu'ils sachent reprendre leurs esprits d'homme, en dehors de leurs cotas et "ordres": les investissements ne sont pas risqués lorsqu'ils servent à tous ! Et même si la prédiction actuelle est de croire que nous sommes encore dans le même système économique que dans les années 30 ... puis idem en 97, même si ces périodes (ben y a que ça pour prouver les prédictions (pas prévus ça!)). Même si mon discours est un peu usé, avachi, rancunier, je suis désolé de ce monde qui marche sur la tête, qui n'a plus le temps de pleurer, de se mettre à l'écart pour regarder ... Je sais aussi que nous sommes un bon certain nombre à avoir l'idée d'un autre futur, plus humain... (pas du béb'-écolo'gocho...°non, ni anar', non... juste un peu plus de battements de coeurs (non pas de "charitanisme" non plus...). Vous êtes prêts pour la plupart à avancer vers ces données servies sur des plateaux par des entreprises de 20 ans d'age (qui ont le savoir ancestral des notateurs (???))... ? Je ne dirai pas rejoignez moi, mais juste pensez à comment faire autrement, sur des modèles open-source, ouverts donc,et partagés (formation/connaissance/savoir-faire...), regardez les modèles (dans le sens qui se modèle) qui se dessinent dans l'éducation (oh pas la notre, mais celle de nos enfants), vous remarquerez que rien n'est aussi décisif et certain qu'aujourd'hui. C'est ce pas qui doit être fait pour chacun, un pas dans l'éblouissement de la vie, et non dans ce couloir de la mort que le système en général tente de prôner(cela tient aussi à nos 50'zélites encore aux gouvernances (eux, ils ont eut peur, ils ont été dressée, ils ont eut le mal de vivre....)___non je n'accuse pas qu'eux... Mais vivre dans la croyance, l'ignorance et s'en faire servir comme d'une culture...! Cela est entrain de changer, nous sommes enfin dans ce début de transition, non pas pour avoir peur, mais pour évoluer, pour faire avancer ce petit bout d'insecte humain que nous sommes à certaines échelles qui nous dépassent. pourvu que nous ne restions pas coincés dans les rouages factices ! j'aurai du passer mon chemin, on va me ... non , je me disais qu'en vous lisant, il y avait de vraies analyses, bâties et instruites, expérimentées, et pourtant, je veux vous dire combien nous allons être plus heureux quand nous aurons re-pensé, re-bati le système de nos échanges, parfois gratuit, parfois un petit prix, parfois mécanisé, parfois guéri... L'utopie c'était hier de dire que demain ce sera comme ça; c'est maintenant de dire ce sera ce que vous voulez vraiment être ! ou ignorer.

1 commentaire:

Et bien sûr si quelque pensée venait à s'écrire ... commentez ici, oooh merci !