Qui êtes-vous ?

Ma photo
artist-architect en cours de constitution d'un laboratoire d'architecture ...

mardi 26 mai 2009

des députés trop bien payés ? ou le professionnalisme ou bien une politique partagée...?

C'est toute la filière professionnelle de la politique ... qui peut-être mise en cause: soit nous sommes représentés par quelques beaux parleurs qui "ressentent" nos demandes (?) soit nous passons à un modèle amélioré où chacun a une voix qui compte (non je parle pas de vote !). Je milite pour une Démocratie individuelle éthique qui aurait une influence d'abord locale (la résolution des menus problèmes à une échelle humaine). Mais qui tiendrait compte d'une vision globale et surtout des solutions satisfaisantes adoptées dans d'autres localités. Ces serait poser les sociétés comme communauté d'hommes et de femmes toutes louables tant qu'il y a acceptation de ses membres et tolérances des autres manières d'agir... ce serait parfois mettre les croyances comme des préceptes et non des lois divines. Donner la mesure d'une évolution conditionnée par la communication, l'échange des savoirs et savoirs-faire; ... organiser le monde suivant les affinités et non suivant l'intégration des hommes dans des processus mécaniques rassurant car prévisibles mais inhumains. Donner la parole à chacun pour savoir les élans, les volontés, et pouvoir les partager. La politique actuelle est discrétionnaire et tente encore de cacher ses plans d'insertion dans des politiques uniquement vouées au maintien d'une croyance économique dans laquelle le travail serait LE mode d'échange universelle: les mots ont perdus leur sens premiers, les valeurs sont débarrassées de leur éthique fondamentale, le monde tourne au gré hasardeux de ses marchands oligarches. Avoir le pouvoir de tant de décisions et ne suivre que ses pensées personnelles, ses convictions au grand damne des "électeurs", c'est toujours démontrer que le système actuel est d'abord un système de caste. Avoir le pouvoir de dire et d'être légalement en mesure de faire appliquer ses volontés... c'est un pouvoir au delà... Alors vous me direz qu'il y a aussi des gens très compétents qui ne feraient plus de politique s'ils ne retrouvaient pas un mlinimum de ce qu'ils quittent (leur salaire d'avant la politique)...!!! motiver ces personnes, par l'argent ... pauvre volonté... L'indemnité de ces députés est sans doute aussi liée au fait que cela représente leur budget d'embauche d'un éventuel secrétariat et d'autres frais encore ? ... notre démocratie est un modèle en transformation par la connaissance du monde que nous pouvons acquérir. Le mode représentatif et hierarchisé est voué à laisser place à un mode d'autonomies des inidividus et à des collèges de décisions multiples.

lundi 25 mai 2009

cette "tour" du prado à Marseille

voir l'article ... http://www.sa13.org/La-TOUR-PRADO-en-chiffre#forum383
un bon début, le point de départ : accepter la ville verticale qualifiante - AkoZ
sans m’attarder, je dirais juste que le projet a encore de quoi s’étoffer, se nourrir et passer le cap du fonctionnalisme… Il est ici une démonstration d’une possibilité programmatique, mais son image est … désastreuse ou très proche d’un "amas", à l’idée quasi-saugrenue et naïve d’un archi de province qui avait accumulé les strates, pour finir par des maisons individuelles en altitudes … une image directe que ce projet ci est proche de conclure ! La structure, oui, c’est sur la structure que vous devrez compter… pour obtenir de plus grande portée, des espaces plus généreux et éloignés des plateaux …de surfaces. La forme a aussi son enjeu et d’autant plus pour une économie de moyen et de matériaux ! C’est avant tout un premier pas "officiel" qui a le mérite d’ouvrir une page sur une architecture prochaine, utilisant cette programmation, mais surpassant et de loin l’espace gaphique actuel pour un espace véritable et volumique prochain. A vos logiciels, .. à vos idées, les surfaces sont utiles, mais en sachant qu’elles ont dans un projet comme celui-ci des fonctions mixtes, il serait opportun de penser en usage et non en type de produit… en confort et espaces plutot qu’en étriquage promotionnel ; la sculpture de l’espace social c’est le lot des architectes de demain… non pour leur gloriole mais pour la pérenité d’une société qui se re-vivifie et prend son élan pour aller plus loin dans l’évolution humaine. quant au fait qu’il n’y ait pas de parking, on peut supposer une mutualisation des transports, groupement de mini-bus, disposition de voitures municipales courte et longues distances en libre ( ?) (= aussi immeubles de voitures en périphérie…

green organic future architecture (GofA) ; un certain nombre de liens rassemblés … actuellement groupe FB pour devenir un site collaboratif et de e-learning


Et il ne se ferait qu'avec la concertation des habitants ... mais aussi des prochaines personnes désireuses d'y habiter/travailler/laisser ses enfants en garde..;etc
la forme est un peu limite accumulation de strates de surfaces... des plateaux superposés oui... mais de l'archi... peu ...
Cette "tour " est pourtant le prémisse à ce qui se construira dans très peu de temps... à une dose plus élevée formellement et socialement.
Juste comprender que le futur n'est pas contre mais avec et pour l'architecture...

Si ces architectes ne proposaient pas un tant soit peu une "nouveauté", nous resterions avec les "beaux" objets incompris des stars sexta du monde de l'archi... Les gens doivent redécouvrir ce qu'est habiter: non pas de croire que leur maison individuelle est un petit chateau à crédit;;.. mais que la société de demain est ultra-communiquante, ouverte et prompte à réagir, dans le bon sens de l'adaptation...
la tradition a du bon, mais nous nous approchons d'une période où ce monde va "tomber" dans le passé simple...
{{ L'Architecture Sociétale}}, celle qui contribue à construire nos sociétés est en démarrage... bousculée/ralentie par les phares de l'industrie verte et des bio moyenageux, elle sera mise en place tranquillement et par les avancées d'une démocratie individuelle éthique:
les réglements s'appliquent par la compréhension et une ouverture d'esprit lié à une connaissance... l'habitat d'aujourd'hui fait la richesse des banques, de quelques promoteurs, certainement pas de ses habitants !
L'habitat d'aujourd'hui = vie grace à ses habitants et à leur accueil, demain ils auront en plus le plaisir de recevoir et de montrer ce qu'ils vivent dans des espaces partagés et semi-publics.