Qui êtes-vous ?

Ma photo
artist-architect en cours de constitution d'un laboratoire d'architecture ...

jeudi 17 janvier 2008

Vers la campagne, la ville

copie d'un message utile...

Pourrait-on continuer ainsi longtemps ?

Oui...

Pourquoi faire alors ? Pourquoi continuer sur ce mode du "on fait ce qu'on peut ..." et du fatalisme des budgets à crédit ? Qu'est-ce qui ne va pas ? vous voulez partir ? "Partez", vous répondront les conservateurs du musée "charenton-le-Pont".

 

Des interrogations, des idées, en chacun-E d'entre nous, des pensées de pratique, de simplicité, de vie quotidienne... "ahhh, ils y pensent enfin..." , oui, chaque jour nous avons cette petite idée sur notre ville. D'un coup violent de réalité ces idées sont écrasées. La ville est endormie à coup de massues sécuritaires . ...

 

             Mais que se passe-t-il à Charenton ? Oh mais ailleurs, c'est pas mieux ... nous aussi nous avons des soucis ... Lesquels ? "Parlez donc franchement, nous sommes là pour vous écouter, nous arrangerons, nous arrondirons , SI, nous en avons les moyens !", disait le médiateur...

 

Mais qui parle ?

Qui répond ?

Un dialogue de sourd, cette comédie de Démocratie qui répond à huit-clos aux chants de mécontents par des trompettes d'épouvantails industriels...

Avec Vous !

Nous sommes confrontés à la toute puissance des idées politiques de "nos" élu-Es, pour une gestion de la ville sans se soucier des quelques "rêveurs" raleurs. Et s'ils sont trop nombreux, qui les écoutera ? Et même comment pourraient-ils se plaindre ? De quoi, à qui ? ...

Anonyme ou individu parmi les habitants de la 8° criconscription, vous êtes muets par défaut de mégaphone... Et non, je ne dirai pas que nous sommes la réponse, car c'est avec vous que la réponse existe:

Voulez-vous rester à attendre que le programme se termine et repartir demain comme hier ? Dans les mêmes absurdités quotidiennes, les mêmes pressions "d'en haut", alourdies insidieusement par le climat de votre ville. PArce que votre environnement, c'est le lieu de toutes les rencontres, des joies et des amitiés, les contextes de votre progression personnelle.

Et lorsque la ville ne tient jamais compte de vos possibilités, ni vos talents, ni de votre volonté, elle vous abandonne à votre sort d'imposable habitant:

Vous devenez l'un des chiffres rentables ou non (l'entreprise "mairie actuelle" est un patron discret sur vos temps libres). Du temps pour quoi faire dans cete ville ? Pour vos enfants, et pour vous ?

Vous ne souhaitez que le calme restreint de votre salon ? Vraiment ?

Avez-vous le choix ?

Oui, maintenant, vous pouvez vous engager dans un Mouvement partagé et actuel, un air du temps avant de vous laisser endormir par un passé douloureux et inaudible.

Vous avez le choix d'avancer, avec nous, avec vos différences, vos idées, vos besoins et le cercle de vos amis, de votre famille vous accompagnant.

Nous vous recevrons ce samedi devant le marché, en préparation à la première Réunion du Mouvement Démocrate de l'année 2008, en compagnie de Marie-Hélène Rougeron, candidate et de la personne de Jean Peyrelevade. Ce sera le 28 janvier à l'hotel Novotel de la place des MArseillais...

Nous avons des idées, que vous avez aussi, notre différence ?

 

Nous travaillerons avec votre dynamisme et votre volonté, à batir l'avenir de notre ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et bien sûr si quelque pensée venait à s'écrire ... commentez ici, oooh merci !